EIRONEIA FORMATION - Contacts

INTERPRÈTE (DES RÊVES) DE LA SOCIÉTÉ ET DE L'ECONOMIE DU SAVOIR

Accueil Contacts L'offre Qui je suis MLégales

Disent de moi et d'EIRONEIA

Les autres penseurs

Selon Alexis Philonenko je suis une TORTUE ASCENSIONNELLE destinée tôt ou tard à devenir un SERPENT VOLANT!

ALEXIS PHILONENKO : "UN SERPENT VOLANT COMME FICHTE PROFOND" - "Après la bataille d’Iena, Fichte dit quelque chose qui rappelle le fameux mot de François Ier : nous avons tout perdu, fors l’honneur. Voici le mot du philosophe, Eduardo Caianiello : nous avons tout perdu, mais il nous reste l’éducation. Comme Fichte est profond ; il ne demande pas un retour à une masse générale et aveugle comme inconsciente, mais l’éducation positive de chaque homme concret comme ipséité. Par son essence le corps doit, selon lui, se régler dans la communauté totale humaine, et là où cesse le pouvoir de mon corps naît mon droit comme double limite" (Extrait de "Eduardo Caianiello ou le souci du penser", Préface à mon livre: La science et la voix de l'événement. A la recherche du sens, Harmattan 2010

Gérard Vergnaud, élève direct de Jean Piaget

GERARD VERGNAUD : "UNE MINE D'OR... FORMIDABLEMENT ORIGINALE" - Cet ouvrage d'Eduardo Caianiello est une vraie mine d’or pour ceux qui s’occupent de thèmes comme la structuration des concepts et la fondation des idées qui sont à la base de l’apprentissage humain. Il s’agit d’une création tout à fait nouvelle, dans laquelle des théories inattendues sont comparées à d’autres, avec une absurdité … logique qui peu à peu devient cohérence spectaculaire; tandis que d’autres idées, qui paraissent très éloignées entre elles, sont mises en une sorte d’ordre logique factuel, conséquentiel, causal. La Mathématique est la protagoniste de tout le discours, mais la Physique, la Philosophie, l’Epistémologie Génétique et tant d’autres disciplines sont peu à peu amalgamées en une grande toile d’araignée tissée avec maestria et courage, parfois selon des modalités totalement inattendues, et de prime abord tout à fait bouleversantes...EIRONEIA est une aventure ambitieuse, formidablement originale. Il faut soutenir. Je la soutiens!" [Extrait de sa Préface, avec Bruno D'Amore, à mon livre: La genèse des mathématiques et la puissance dynamique du mental humain., EUE 2011

Bruno D'Amore

BRUNO D'AMORE : "UN'ENTITÉ TRÈS PROCHE DU SAVOIR" - "Le défi d’Eduardo Caianiello est culturel, avant tout; il croit que l’élève, s’il est bien dirigé peut avoir envie d’apprendre; il croit que l’élève désire se forger ses propres idées, mais seulement si on lui permet de se tromper, surtout s’il y a quelqu’un prêt à guider son cheminement, plutôt qu’à le juger négativement à cause d’une erreur. Il croit en l’élève, en l’enseignant, en l’école, en la culture. Ce qui domine dans ce livre est une sorte de dialogue entre l’enseignant – qui sait, et qui fait de la transposition didactique une bien légère transformation de la matière originale, et donc du savoir à enseigner une entité très proche du Savoir – ... et l’élève, qui ne sait pas, qui sait ne pas savoir, mais qui veut savoir. Un défi didactique, intellectuel et social qui nous convainc».[Extrait de sa Préface, avec M.Jean Dhombres, à mon livre: Espérer dans l'école. Une nouvelle éducation à la science dans le système des lycées., Aracne 2010 2011] Jean Dhombres, mon directeur de thèse et préfaceur de 'Sperare nella scuola'

JEAN DHOMBRES : "UNE ÉNERGIE FAROUCHE ET IMPRESSIONNANTE"! - "Eduardo Caianiello mène une réflexion aussi radicale que celle de Jean Piaget, Gaston Bachelard, Guy Brousseau... partant aussi bien de la philosophie analytique que de la phénoménologie, et en s'attaquant d'une façon originale au problème de la représentation des objets, ou des idées, mathématiques. L'originalité tient à une perception dynamique du champ des représentations mathématiques, et à une double vision, interne et externe. Cette perception dynamique lui fait mettre de coté les aspects sociaux, pour pouvoir les situer au plus près des significations des symboles et de leur appropriation par le sujet apprenant. Eduardo Caianiello déploie une énergie farouche et impressionnante laquelle attire forcément la sympathie: je le soutiens d'autant plus volontiers..."

Pierluigi Scapicchio, ancien président de la Société Italienne de Psychiatrie

PIERLUIGI SCAPICCHIOAncien président de la Société italienne de PsychiatrieProfesseur de Neurologie et psychiatrie gériatrique, Università Cattolica del Sacro Cuore, Roma. Coordinateur National de la recherche sur la relation entre dépression et maladie d’Alzheimer. Italian Interdisciplinary Network of Alzheimer Disease (ITINAD). Président de l’Association italienne de psychogériatrie. (AIP) "AUX RACINES DE LA PHOBIE SCOLAIRE ET DE L'OBSOLESCENCE CÉRÉBRALE" - "J'ai rencontré Eduardo Caianiello pour la première fois en 1995, et j'ai immédiatement réalisé que ce jeune penseur aurait un avenir important dans la communauté scientifique. Ce pourquoi au cours du temps je lui ai publié différents articles. J'ai trouvé son approche à la fois philosophique, historique et formelle à la relation entre la dimension matérielle et la dimension mentale de la vie humaine extrêmement intéressante. Sa perspicacité historique et culturelle l'a convaincu que le rythme cyclique des principaux phénomènes neurologiques devait être expliqué avec les outils strictement logiques / cognitifs d'une science améliorée de l'esprit. L'idée de M. Caianiello est que le « mental » est le vecteur évolutif de la cognition humaine ; l'orientation profonde, l’identité, d'un système dynamique qui se manifeste à tout moment sur sa propre surface comme l'interaction « commutative, mais pas totalement » entre l'esprit et le corps. Ce nouveau cadre conceptuel ouvre ainsi un horizon cohérent pour vraiment repenser les notions cardinales en neurophysiologie et psychiatrie, de «homéostasie», «oscillation» et «stabilité» ... Par ailleurs, ce que M. Caianiello affirme sur la relation entre le «commencement absolu » qu'implique chaque opération symbolique, et les racines de la phobie scolaire et de l'obsolescence cérébrale, méritent la plus grande attention de la communauté scientifique et éducative"

Angèle Kremer Marietti ANGEL KREMER MARIETTI Ce fut Mme Marietti elle-même qui m'appela un jour pour car elle voulait me faire connaître. "UNE TELLE AMBITION LUI MÉRITE TOUTE MON ADMIRATION! - "Eduardo Caianiello est un penseur tout à fait original. Tout comme Ernst Cassirer, il étudie les combinaisons possibles entre les jeux de la représentation et ceux de la symbolisation, en portant une attention toute particulière sur l'examen de la genèse des mathématiques. J'apprécie énormément ses travaux, ce pourquoi j'ai publié plusieurs de ses articles ma revue électronique DOGMA et son livre La science et la voix de l'événement chez les Editions de l'Harmattan, Paris, dans la collection Epistémologie et Philosophie des Sciences, que je dirige. Le projet général formulé par Monsieur Eduardo Caianiello est une théorie qu'il conçoit comme devant être génétique et qui lui permet d'enchaîner toutes les phases de la cognition humaine. Une telle ambition lui mérite toute mon admiration!"

L'Education Nationale française

Comme professeur titulaire de philo dans les lycées français, j'ai la certification pour l'enseigner en italien en section européenne

COMME CONTRACTUEL (ACADEMIE DE VERSAILLES) - "M.Caianiello s'est impliqué de façon remarquable dans la réussite de ses élèves. Il manifeste en effet des qualités d'enthousiasme comme de rigueur, et il a donné bien au-delà de ce qui lui était demandé. J'ai pu lire à loisir des témoignages exceptionnels des élèves qu'il a su ouvrir à la philosophie - et ce dans toutes les séries qui lui étaient confiées. Je remercie monsieur Caianiello au nom de l'établissement pour son enseignement éclairé." (Mme R., Proviseure à Montemorency)

TITULARISATION (ACADEMIE DE RENNES)
"Monsieur Caianiello est un professeur très consciencieux et sérieux. Il fait preuve d'une très grande motivation pour s'assurer du bon déroulement des cours et fait montre d'un réel plaisir à enseigner. Il est demandeur et à l'écoute des conseils donnés. Je le remercie pour son travail et son implication. (Avis de titularisation de ma Proviseure)

"Mr Caianiello est un enseignant compétent. Sa connaissance du programme de philosophie des classes terminales est indiscutable. Ses cours sont toujours parfaitement préparés. Il est attentif aux élèves et il prend en compte leur diversité pour les accompagner au mieux dans leur parcours de formation. Il a su construire des méthodes d'apprentissage innovantes. En particulier, il a initié ses élèves à la méditation afin de leur permettre de mieux se concentrer sur le contenu des cours de philosophie."(Avis de titularisation de mon tuteur de terrain)

CERTIFICATION POUR ENSEIGNER LA PHILOSOPHIE EN SECTION EUROPEENNE (ACADEMIE DE RENNES) "M.Caianiello fait preucve de qualités indéniables dans l'expression tant en français qu'en italien, et d'idées pédagogiques innovantes et intéressantes. [Note 17/20]
"Avis du jury).


Les institutions italiennes

A ses débuts l'action de EIRONEIA comme entreprise d'éducation non-formelle a été financée, patronnée et récompensée par les institutions italiennes

Mes méthodes novatrices ont valu à Eironeia la réconnaissance et le patronnage de la part de la Presidence de la Région Lazio, de la Province de Viterbo et de sa Conseillère pour la Parité, prête à appuyer nos projets au niveau international.

En outre, la Commission aux Politiques Sociales de la Region ) nous a reconnus et recompensés comme "Entreprise Sociale" en nous félicitant pour notre efficacité dans l'assistance aux "citoyens appartenant aux catégories faibles" du point de vue de l'accès au Savoir: pour notre capacité de "récupération/formation scolaire et professionnelle des personnes à réinserer dans le cycle productif et socio-économique"